Réponses d'experts

Entretien plancher chauffant

Réalisé dans les règles, le plancher rayonnant électrique (PRE) ne demande aucune intervention ultérieure. Le plancher à eau, lui, nécessite une révision régulière de la pompe à chaleur ou de la chaudière et un contrôle de propreté des circuits.

Installer un plancher chauffant chez soi est un véritable gain en termes de confort de vie, que ce soit un plancher chauffant électrique ou à eau.

Une fois l'installation réalisée ainsi que la mise en eau, il faudra penser à assurer l'entretien du plancher chauffant : chaudière, pompe à chaleur, circuit hydraulique, désembouage, maintenance...

Entretien plancher chauffant électrique : ultra simple

L'entretien du plancher chauffant électrique est quasi inexistant, le système étant très sûr.

Les câbles chauffants, déroulés d'un seul tenant, sont protégés par leur gaine isolante et l'épaisseur du recouvrement.

À moins de percer le sol de façon inconsidérée, il n'y a pas de détérioration à craindre.

Les seuls risques potentiels :

  • une surtension liée à une alimentation électrique défectueuse (défaut de protection...),
  • un échauffement dû à une trop faible section des conducteurs par rapport à la puissance délivrée.

S'il faut intervenir sur les branchements, pas de problème : les raccordements se font dans une boîte de connexion qui doit toujours rester accessible.

À noter : Il faut éviter d'échauffer la dalle avec des tapis épais. Avant chaque saison de chauffe, il est conseillé de vérifier le bon fonctionnement de l'installation (état des protections au tableau électrique, thermostat...).

Si vous le souhaitez, nous pouvons vous permettre de trouver un pro près de chez vous.

Entretien plancher chauffant à eau : plus de contraintes

L'entretien du plancher chauffant hydraulique est plus contraignant :

  • entretien de la chaudière ou de la pompe à chaleur,
  • entretien des circuits hydrauliques.

Entretien plancher chauffant eau : la pompe à chaleur

Dans le cadre de l'entretien du plancher chauffant à eau, la pompe à chaleur doit être révisée au moins une fois par an.

Les générateurs de chaleur sont des appareils sophistiqués qui réclament les compétences de professionnels qualifiés.

Une révision annuelle au minimum, biannuelle pour les systèmes réversibles.

Les éléments visés par l'entretien :

  • compresseur,
  • état des échangeurs et des filtres,
  • étanchéité des circuits,
  • charge en fluide frigorigène,
  • régulation.

À noter : Si vous disposez d'une pompe aérothermique, vérifiez de temps à autre que l'air parvient librement à l'appareil. Éliminez sans attendre les débris, feuilles mortes...pouvant faire obstacle.

Entretien plancher chauffant eau : la chaudière

Dans le cadre de l'entretien du plancher chauffant hydraulique, l'entretien de la chaudière est extrêmement réglementé.

Un arrêté datant du 15.09.2009 renforce les règles d'entretien des chaudières gaz, fioul ou alimentées par un combustible solide (charbon, bois, biomasse...) d'une puissance calorifique comprise entre 4 et 400 kW.

Les opérations à effectuer pour l'entretien :

  • nettoyage du corps de chauffe,
  • nettoyage du brûleur (risque d'encrassement du foyer, surconsommation, émission de monoxyde de carbone) :
    • nettoyage de la veilleuse si existante,
    • dispositions particulières pour les brûleurs à air soufflé,
  • contrôle de la combustion et des débits de gaz :
    • combustibles solides : analyse de la teneur en monoxyde de carbone (elle doit être inférieure à 50 ppm),
    • pour chaudières automatiques : mesure de la teneur en O2 et CO2 (particules polluantes),
  • contrôle du raccordement et ramonage du conduit de fumée,
  • vérification des sécurités,
  • vérification et réglage des organes de régulation.

Pour les chaudières bi-énergie, les opérations d'entretien suivent les modalités propres à chaque combustible.

À noter : Les détails de l'intervention sont mentionnés dans une « attestation d'entretien » conforme à l'arrêté ministériel, rédigée par le technicien (et nulle autre personne). Remise au commanditaire, au plus tard 15 jours après la visite, elle doit être conservée pour une durée minimale de 2 ans.

Si vous le souhaitez, nous pouvons vous permettre de trouver un pro près de chez vous.

Entretien des circuits hydrauliques : contrôle tous les 5 à 7 ans

Dans le cadre de l'entretien du plancher chauffant à eau, les circuits hydrauliques sont à faire vérifier, et mieux désembouer, tous les 5 à 7 ans.

Le plancher chauffant à eau est normalement conçu pour affranchir ses utilisateurs d'un entretien contraignant.

Néanmoins, et malgré la basse température du fluide, des boues finissent par se former dans les tubes.

Voici un tableau explicatif des causes et des conséquences de l'embouage des circuits hydrauliques d'un plancher chauffant :

Causes Conséquences
Entretien plancher chauffant : l'embouage La corrosion due à un Ph de l'eau mal équilibré (tubes métalliques surtout). Risque d'obstruction si entretien négligé :
  • À terme, dégradation des tubes (micro-fuites...).
  • Détérioration du générateur.
La présence d'oxygène dans le réseau (tubes PER et PB). Circulation du fluide contrariée :
  • Mauvaise répartition de la chaleur (inconfort).
  • Bruits de fonctionnement.
  • Surconsommation énergétique.
L'entartrage dû à la dureté de l'eau du réseau.
Bon à savoir L'installation d'un adoucisseur d'eau domestique est une réponse efficace à la formation de calcaire dans les tuyaux. On peut aussi utiliser un détartreur (électronique, magnétique) si l'on a l'avis favorable de l'installateur. Un désembouage s'impose dès l'apparition de zones froides, de signes d'une mauvaise circulation, de gargouillis..., d'une eau rouge ou noire lors d'une opération de purge avant une remise en chauffe de l'installation.

La propreté des circuits est à faire contrôler tous les 5 à 7 ans. Au dire des spécialistes, un simple rinçage des boucles (au niveau des collecteurs) ne contribue qu'à éliminer les particules en suspension. Un désembouage poussé prolonge la durée de vie de l'installation et optimise son rendement.

Deux façons de faire un désembouage :

Entretien plancher chauffant : le désembouage
Désembouage : deux méthodes
Par procédé chimique : emploi d'un réactif liquide spécifique.
  • Vidange et rinçage boucle par boucle jusqu'à évacuation complète des boues.
  • Durée du traitement : 2 à 7 jours (parfois plus).
  • Si installation fortement embouée : 2 à 3 interventions distinctes à plusieurs jours d'intervalle, sans interruption de l'ECS ni du chauffage en pleine saison de chauffe.
Par procédé physique : désembouage hydrodynamique
  • Mélange d'eau et d'air pulsé dans les circuits.
  • Dépôts décollés par des ondes de chocs.
  • Vidange et rinçage boucle par boucle avec alternance de flux.
  • Durée : 1 à 2 jours en traitement courant.

À noter : Dans les deux cas, le désembouage est suivi d'une injection de produit inhibiteur de corrosion et d'entartrage. Un entretien complet passe également par le nettoyage des circulateurs et, au besoin, le démontage du corps de chauffe.

Si vous souhaitez trouver un pro pour installer votre plancher chauffant, nous pouvons vous mettre en relation avec un ou plusieurs spécialistes de votre région qui vous établiront un devis gratuit :

Demande de devis

Cette page vous a intéressé ?

Envoyer à un ami
Télécharger & imprimer le guide

Pour aller plus loin ...

 
 

Demander un devis

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.


Merci de préciser votre code postal.

 

Poser une question

Téléchargements

Le guide du plancher chauffant
Le guide du plancher chauffant

Guide, question-réponses, astuces
191 pages - 2014 - pdf

 Télécharger e-Bibliotheque : 5700 documents Gratuit

Retrouver ComprendreChoisir sur :

Entretien plancher chauffant : tout savoir sur le plancher chauffant

Newsletter

Chaque semaine des astuces et des actus dans votre boîte aux lettres !
Inscrivez-vous maintenant :

Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.

Liens rapides